Fusion FCA/PSA: Une fusion qui promet !


Voilà qui est chose faite ! FCA (Fiat, Chrysler Automobile) et PSA (Peugeot; Citrôën) ne font maintenant plus qu'un à la suite de leur fusion qui a été confirmée jeudi 31 octobre au matin.
 
Image-logo-psa-fca

PSA et FCA ont validé à l’unanimité d’œuvrer en vue d’une fusion à 50/50 des activités des deux groupes, et ont donné à leurs équipes respectives le mandat de finaliser les discussions et conclure un Memorandum of Understanding dans les prochaines semaines

Un tremplin vers un autre marché

Pour FCA le rapprochement avec PSA permettrait de mettre un pied en Asie où le groupe est peu présent, même si PSA a de grosses difficultés en Chine notamment. Pour PSA, cela permettrait d’accélérer le retour aux USA. Côté technologie, chaque groupe a des forces et des faiblesses qui se complètent assez bien.

Création de l’un des leader de la production automobile


Si un telle fusion avait lieu, cela créerait l’un des premiers groupes mondiaux automobiles. En termes de ventes (8,7 millions de véhicules en 2018) il resterait derrière les géants que sont Toyota ou VW par exemple (au-delà des 10 millions), mais dépasserait General Motors (8,4 millions de véhicules en 2018).

Carlos Tavares, actuel président du directoire de PSA, deviendra le directeur général du nouvel ensemble pour une durée minimum de cinq ans, tandis que John Elkann, chef de file de la famille Agnelli et président de Fiat Chrysler Automobiles (FCA), en conservera la présidence.


Photo-PDG-PSA-FCA






Carlos Tavares, actuel président du directoire de PSA, deviendra le directeur général du nouvel ensemble pour une durée minimum de cinq ans, tandis que John Elkann, chef de file de la famille Agnelli et président de Fiat Chrysler Automobiles (FCA), en conservera la présidence.

La naissance du 4ème géant de l'automobile au niveau mondial...


L'opération donnerait naissance à un nouveau géant de l'automobile qui, avec 8,7 millions de véhicules vendus à eux deux et 184 milliards d'euros de chiffre d'affaires, deviendrait numéro 4 mondial du secteur, derrière Volkswagen, Toyota, et l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi. Grâce à ses 14 marques, dont cinq venant de PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel et Vauxhall) et neuf de FCA (Fiat, Chrysler, Alfa Romeo, Jeep, Abarth, Lancia, Maserati, Dodge), il serait présent sur toute la gamme automobile, du basique au luxe. Les deux groupes sont aussi très complémentaires en termes géographiques.
 
« C'est une très belle opération, très logique pour les deux groupes… bien davantage que ne l'était un mariage avec Renault », avance un haut dirigeant du secteur. Après plusieurs tentatives de rapprochement avec PSA, John Elkann avait fini par se tourner vers Renault au printemps dernier… mais  le « deal » avait capoté in extremis faute d'accord du partenaire Nissan, au grand dam du président de Renault, Jean-Dominique Senard. Alors que la priorité au sein du Losange est désormais de relancer l'Alliance, les Agnelli ont donc jugé préférable de trouver un autre partenaire.

Les marques automobiles à la suite de cette fusion:

  • Abarth
  • Alfa Romeo
  • Chrysler
  • Citroën
  • Dodge
  • DS
  • Jeep
  • FIAT
  • Lancia
  • Maserati
  • Opel
  • Peugeot
 
Vauxhall feraient ainsi parti de la nouvelle entité.



Tags:   2019, fusion, FCA, PSA, Fiat, Chrysler, actualité, article, CarNews


Page 19 sur 51