L'INJECTION INDIRECTE

Schéma injection indirecte

Définition

L’injection indirecte, qui a tendance à disparaître car peu performante, consiste à injecter le carburant, pour les moteurs essence, dans le circuit d’air (admission) de façon à ce que le carburant pulvérisé se mélange à l’air avant de pénétrer dans le cylindre et, pour les moteurs diesel, dans une préchambre de combustion située dans la culasse.

Ce système peut être mono-point, un seul injecteur, essentiellement sur les motorisations essence ou multi-points, plusieurs injecteurs.
Sur le mono-point un bloc semblable à un carburateur est présent et l’injecteur injecte en son travers.
Sur le multi-points, il y a, en général, un injecteur par cylindre, placé dans la culasse pour les moteurs diesel ou placé dans le collecteur d’admission, proche de la culasse, pour les moteurs essence.

Cependant, certains constructeurs tels que Volkswagen, Toyota et Ford ont développé un système de «double injection», combinant des injecteurs directs avec des injecteurs à orifices (indirects), combinant les avantages des deux types d'injection de carburant. L'injection directe permet au carburant d'être dosé avec précision dans la chambre de combustion sous haute pression, ce qui peut conduire à une plus grande puissance et un meilleur rendement énergétique. Le problème avec l'injection directe est qu'elle conduit généralement à de plus grandes quantités de particules et que le carburant n'est plus en contact avec les soupapes d'admission, le carbone peut s'accumuler sur les soupapes d'admission au fil du temps. 

L'ajout de l'injection indirecte maintient la pulvérisation de carburant sur les soupapes d'admission, réduisant ou éliminant l'accumulation de carbone sur les soupapes d'admission et dans des conditions de faible charge, l'injection indirecte permet un meilleur mélange air-carburant. Ce système est principalement utilisé dans les modèles de coûts plus élevés en raison des dépenses et de la complexité supplémentaires. L'injection d'orifice fait référence à la pulvérisation du carburant à l'arrière de l'orifice d'admission, ce qui accélère son évaporation. Un moteur diesel à injection indirecte délivre du carburant dans une chambre hors de la chambre de combustion, appelée préchambre, où la combustion commence puis se propage dans la chambre de combustion principale. La préchambre est soigneusement conçue pour assurer un mélange adéquat du carburant atomisé avec l'air chauffé par compression.

Avantages et inconvénients

L'injection directe est utilisée afin d'obtenir certains avantages:

  • une réduction du prix des composants de part la suppression de la pompe haute pression et du common rail.
  • une réduction du prix des injecteurs
  • une augmentation des performances, en particulier l'augmentation du couple à bas régime (utile pour les moteurs essences).

Par ailleurs ce type d'injection à ses défauts : 


  • la consommation de carburant est plus importante que pour les nouvelles générations (10 à 20 % de plus) ;
  • les véhicules sont beaucoup moins performants que ceux à injection directe, surtout pour les diesels ;
  • ils polluent plus, bien que les nouveaux modèles ne soient pas exempts d’émission de NOx (oxydes d’azote) et de particules fines (elles n’existent pas en injection indirecte essence).
C'est la fin de cet article sur l'injection indirecte en automobile, retrouvez tous mes articles de mécanique "ICI". (Cet article peut faire l'objet de modifications à tout moment)
Sources:  Educauto.fr / Denso / injecteur-direct.com

Tags: article, injection, indirecte, avantages, inconvénients, définition, système, particules, consommation, mécanique, CarNews


Page 65 sur 65Suivant