TOUT SAVOIR SUR LE LE FREIN MOTEUR

Dernières modifications il y a 1 an par Thomas Sensier
image-pedales-voiture

Savoir conduire une voiture, c’est une chose, mais il existe bien des subtilités à connaître, et pour le coup, nous allons nous intéresser au frein moteur ? Qu’est-ce donc que le frein moteur ? A quoi peut-il servir ? Existe t-il sur les véhicules ayant une boite de vitesses automatique ?

C’EST QUOI ?

Pour commencer, le frein moteur, n’est pas une pièce mécanique d’un véhicule, mais c’est plutôt un phénomène mécanique qui est provoqué par l’énergie cinétique d’un objet, pour notre cas, c’est la voiture. 

Si je schématise une action avec une balle, en lançant une balle, nous lui donnons une certaine vitesse, cette vitesse avec le temps va diminuer. Cette diminution va être influencée par des résistances qui vont en sens opposées au lancé effectué, il peut s’agir du vent, de la vitesse, du point de gravité mais aussi des frictions des pièces internes du moteur. Dans le cas d’un véhicule ayant un moteur thermique, le fonctionnement du frein moteur peut se définir par le fait que, dans ce cas de figure, ce sont les roues qui entraînent le moteur sur l’élan de la voiture. À l’inverse, lorsqu’un conducteur accélère, c’est son moteur qui engendre un mouvement des roues et génère une force motrice. Pour que les pistons continuent leur action de montée et de descente dans les cylindres, ils doivent utiliser de la puissance et c’est ainsi que se crée le phénomène de frein moteur.

Pour chaque type de motorisation, elles ont toutes un couple résistant différent qui sera produit, donc un frein moteur. Il s’agit d’un complément indispensable de tout véhicule en plus de l’utilisation de la pédale de frein. Il doit être utilisé au maximum pour une éco-conduite responsable tout en préservant le système de freinage du véhicule. Plus la charge de véhicule est importante, plus celui-ci doit-être utilisé.

Pour faire plus simple, le frein moteur est une décélération automatique naturelle créée par le moteur, et qui donne l’impression au conducteur qu’il est en train de freiner. Le frein moteur est plus efficace avec des rapports de boîte courts, attention à ne pas trop rétrograder avec une vitesse trop élevée car vous risqueriez d’être en surrégime moteur, ce qui va sur le moment une fois la pédale d’embrayage relâchée, faire travailler le disque d’embrayage et la boite de manière trop violente sur un instant T.

QUAND UTILISE-T-ON LE FREIN MOTEUR ?

L’utilisation du frein moteur peut être utile lors des descentes, ou bien sur des routes de montagne, souvent sinueuses et pentues. Attention toutefois, l’utilité du frein moteur n’est en aucun cas un moyen de freinage à utiliser lors d’un freinage d’urgence ! Veillez à utiliser impérativement la pédale de frein lorsque les conditions le demandent. La clé d’un bon freinage est l’anticipation, privilégiez donc un freinage dégressif. En anticipant une situation de freinage qui ne demande pas une urgence, le frein moteur est vivement conseillé, vous n’utiliserez pas les freins en privilégiant le frein moteur. Par ailleurs, je vous invite tout de même à utiliser les freins de manière régulière pour conserver des plaquettes à la surface régulière et un freinage optimal. Pour cela, plusieurs freinages forts consécutifs à plus de 60km/h permettent de réadapter les plaquettes.

 

UTILISATION DU FREIN MOTEUR SUR UNE BOITE AUTOMATIQUE

Avec un véhicule équipé d’une boite automatique, il est possible d’avoir le frein moteur grâce à 2 méthodes possibles :

 

  • A l’aide des commandes :

    Les commandes peuvent être placées au niveau du commodo, sur le levier de vitesse ou sur le volant. Elles sont présentes sur les boîtes séquentielles et se reconnaissent généralement grâce aux symboles “+” et “” . 

  • À l’aide du blocage de rapport : Grâce au levier de vitesse, vous avez la possibilité de choisir le rapport sur lequel vous souhaitez être. Généralement, vous êtes sur la position “D” (Drive), mais vous aurez besoin de vous mettre sur “3”, “2” ou “L” (Low) en cas de descente avec du dénivelé. 

     

AVANTAGES DE L’UTILISATION DU FREIN MOTEUR

Quelques avantages existent en utilisant le frein moteur à contrario de la pédale de frein :

 

  • Préservation des plaquettes/garnitures et disques de frein
  • Pas de consommation de carburant durant le phénomène de frein moteur (Si vitesse engagée).
  • Cela n’abîme aucunement vôtre moteur.

 

LE FREIN MOTEUR : UN AVENIR 

régénération freinage

Avec les nouvelles technologies, le frein moteur est de plus en plus utilisé chez les constructeurs, ce phénomène est plus important sur les véhicules hybrides et électrique et peut être un allié pour permettre un freinage régénératif.

Le freinage régénératif permet de récupérer quelques mètres voire kilomètre d’autonomie selon la condition à laquelle le véhicule est exposé. 

Outre le fait que ce petit “jeu” incite les conducteurs à avoir une conduite plus responsable, cela peut soulager un peu le portefeuille du conducteur, ce qui en est une des principales motivations de son utilisation. Avec la répétition et l’habitude, cela sera un automatisme pour le conducteur d’anticiper les freinages et d’éviter d’accélérer dans des situations qui ne le demandent pas, lors des descentes ou à l’approche d’un feu rouge par exemple.

 

Cette récupération va varier selon le style de conduite (conduite souple ou agressive) et le type de système de récupération d’énergie régénérative installée.

 

Quelle est votre réaction pour cet article ?
J'aime
J'aime
7
J'adore
J'adore
8
Ohh
Ohh
0
Haha
Haha
2
En colère
En colère
1
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.