PAS DE SALON DE L’AUTOMOBILE DE GENEVE EN 2022 !

ambiance-salon-geneve

Le retour du Salon international de l’automobile de Genève (GIMS) n’aura pas lieu en 2022. Pour sa troisième année consécutive, il est annulé en raison de la pandémie de Covid-19. Le rendez-vous est donné pour 2023.

En cause cette fois : la pénurie de semi-conducteurs  qui met à mal l’industrie automobile mondiale depuis plusieurs semaines. Ces matériaux sont essentiels à la confection de puces électroniques indispensables au secteur de l’industrie automobile.

« La crise des puces électroniques va certainement perdurer l’année prochaine », a déclaré le directeur général du salon international de l’automobile de Genève Sandro Mesquita dans un communiqué, regrettant « qu’en ces temps incertains, de nombreux constructeurs ne sont pas en mesure de s’engager à participer à une foire professionnelle qui doit se tenir dans plus de quatre mois« .

Plusieurs constructeurs manqueraient à l’appel

Les constructeurs automobiles sont déjà de moins en moins attirés par ces coûteux salons internationaux, préférant organiser leurs propres événements en ligne. Le risque de s’engager sur un salon dans des conditions encore incertaines n’a pas dû aider à les convaincre de s’inscrire sur la liste des exposants du GIMS 2022. Stellantis (PSA/FCA), Ford, BMW, Ferrari ou encore General Motors avaient prévu de faire l’impasse sur cette édition.

Du digital, toujours plus !

Tout en surfant sur la tendance et au vu du contexte bien particulier dans lequel nous vivons, les organisateurs sont contraints de modifier leurs plans d’actions pour les années futures.

Des nouvelles plateformes de diffusions peuvent voir le jour pour un salon “100% digital”. Moins coûteux plus facile à gérer, il se pourrait bien que cela soit l’avenir.

Pour rappel, le salon de Genève accueillait jusqu’alors chaque année pas moins de 600 000 visiteurs et rapportait plus de 180 millions d’euros. Reste à savoir quelle forme prendra la prochaine édition, alors que les organisateurs souhaitent également proposer un tout nouveau rendez-vous qui prendra place au Qatar en tant que plan B, en parallèle du salon européen.

Sources : Caradisiac / Automoto / Autoplus / GIMSSWISS

Partagez !

Facebook
Twitter
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.