LIMITEUR INTELLIGENT : UNE OBLIGATION POUR LES VEHICULES NEUFS DES 2024

Dernières modifications il y a 2 mois par Thomas Sensier
Temps de lecture : 3 minutes
Compteur Auto

Afin de réduire la mortalité sur les routes, la Commission européenne rend le dispositif obligatoire dès Janvier 2024 sur les véhicules neufs en Europe afin de mieux contrôler sa vitesse. Voyons ensemble de quoi il est en question.

Les limitateurs intelligents automobile sont des dispositifs qui permettent de réguler la vitesse d’un véhicule en fonction de la signalisation routière, des conditions de circulation et des préférences du conducteur. Ils sont conçus pour améliorer la sécurité routière, réduire les émissions de CO2 et optimiser le confort de conduite. Dans cet article, nous allons vous présenter les principaux avantages, les défis et les perspectives de ces technologies innovantes.
Pour reprendre le contrôle du véhicule en cas d’urgence, le conducteur devra appuyer fortement sur l’accélérateur. Le système pourra alors être désactivé temporairement mais il faudra le refaire à chaque fois que le véhicule sera mis en marche. Le but est d’inciter les conducteurs à respecter les vitesses autorisées et de les éduquer à la sécurité routière.

Quels sont les avantages des limitateurs intelligents automobile ?

Les limitateurs intelligents présentent de nombreux avantages pour les conducteurs, les passagers, les autres usagers de la route et l’environnement. Voici quelques exemples :
  • Ils réduisent le risque d’accidents dus à l’excès de vitesse, en adaptant la vitesse du véhicule aux limitations en vigueur et aux situations dangereuses (virages, intersections, zones scolaires, etc.).
  • Ils diminuent le stress et la fatigue du conducteur, en lui évitant de surveiller constamment sa vitesse et de freiner ou d’accélérer brusquement.
  • Ils augmentent le confort de conduite, en permettant au conducteur de choisir le niveau d’intervention du dispositif (par exemple, activer ou désactiver le limitateur, ajuster la marge de tolérance par rapport à la vitesse limite, etc.).
  • Ils favorisent une conduite plus écologique, en réduisant la consommation de carburant et les émissions de CO2, grâce à une conduite plus souple et plus régulière.
  • Ils contribuent à fluidifier le trafic, en évitant les variations de vitesse entre les véhicules et en réduisant les bouchons.

Quels sont les défis des limitateurs intelligents automobile ?

Les limitateurs intelligents automobile sont encore en cours de développement et de déploiement, et ils doivent faire face à plusieurs défis techniques, juridiques et sociaux. Voici quelques exemples :
  • Ils nécessitent une infrastructure routière adaptée, qui permette au dispositif de détecter la signalisation et les conditions de circulation (par exemple, des panneaux intelligents, des capteurs, des systèmes de communication sans fil, etc.).
  • Ils doivent être compatibles avec les différents modèles et marques de véhicules, ainsi qu’avec les systèmes existants (par exemple, le régulateur de vitesse, l’assistance au freinage d’urgence, etc.).
  • Ils doivent respecter la législation en vigueur dans chaque pays ou région, qui peut varier selon les normes techniques, les responsabilités juridiques et les sanctions applicables.
  • Ils doivent être acceptés par les conducteurs, qui peuvent avoir des réticences à céder le contrôle de leur vitesse à un dispositif automatique, ou qui peuvent craindre une perte de plaisir ou de liberté de conduite.

Quelles sont les perspectives des limitateurs intelligents automobile ?

Les limitateurs intelligents automobile sont appelés à se généraliser dans les prochaines années, à mesure que les technologies évoluent et que les réglementations se renforcent. Voici quelques exemples :
  • Ils pourraient devenir obligatoires pour certains types de véhicules ou de conducteurs (par exemple, les poids lourds, les jeunes conducteurs, les conducteurs sous le coup d’une suspension de permis, etc.).
  • Ils pourraient être intégrés à des systèmes plus avancés d’aide à la conduite ou de conduite autonome, qui permettraient au véhicule de se déplacer sans intervention humaine.
  • Ils pourraient être connectés à des plateformes numériques ou des applications mobiles, qui offriraient aux conducteurs des informations personnalisées sur leur conduite (par exemple, leur vitesse moyenne, leur consommation de carburant, leur score écologique, etc.).
En conclusion, les limitateurs intelligents automobile sont des dispositifs prometteurs pour améliorer la sécurité routière, l’efficacité énergétique et le confort de conduite. Ils représentent un pas vers une mobilité plus intelligente et plus durable.

Un retour positif selon la Commission Européenne

D’après les estimations de la Commission, cette initiative pourrait permettre d’éviter 25 000 décès et 140 000 blessures graves sur les routes européennes d’ici 2038. Il s’agit d’un progrès considérable pour la sécurité routière, étant donné que la vitesse est l’un des facteurs les plus importants dans les accidents mortels.

D’autres assistances pourraient être obligatoire

À partir de 2024, les nouveaux véhicules seront équipés de plusieurs dispositifs pour assurer la sécurité des conducteurs. Parmi eux, on trouve le limiteur de vitesse intelligent, qui adaptera la vitesse du véhicule aux limitations en vigueur, mais aussi l’avertisseur de fatigue et d’inattention, qui signalera au conducteur s’il est en train de s’endormir ou de se distraire, ou encore l’assistance au maintien en voie d’urgence, qui rectifiera la direction du véhicule si celui-ci sort de sa voie sans le vouloir.

Sources : Largus / Caradisiac /  AutoPlus / Tom’sGuide / 20Minutes / AutoMoto

Quelle est votre réaction pour cet article ?
J'aime
J'aime
7
J'adore
J'adore
8
Ohh
Ohh
0
Haha
Haha
2
En colère
En colère
1
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.